Actualités
  • Des façades capables de respirer. La sophistication de la conception des façades contribue largement aux performences hors normes de Woopa. Plus d'info...
  • Woopa produira plus d'énergie qu'il n'en consomme. Dans cet esprit, les concepteurs ont créé un éclairage à la fois performant et économe.
    Plus d'info...
Dès 2008, WOOPA a été élu Lauréat PRÉBAT (Programme de Recherche et d’Expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment), suite à l’appel à projets lancé par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes.
Dès 2008, WOOPA a été élu Lauréat PRÉBAT (Programme de Recherche et d’Expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment), suite à l’appel à projets lancé par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes.

Woopa, vitrine française du mouvement coopératif et de l’économie sociale

La démarche environnementale qui sous-tend l’opération Woopa ne constitue pas la seule originalité du projet. Outre l’aspect développement écologique durable, c’est également un modèle de développement humain.


L’homme au coeur de l’entreprise


Si les promoteurs du concept traduisent ainsi leur engagement en faveur de la sauvegarde de la planète, ils veulent de plus faire de cette réalisation un lieu de vie qui reflète leur conviction commune, à savoir que l’homme doit se situer au coeur de tout projet : projet d’entreprise, projet de développement…
Cette préoccupation centrale s’explique par la nature même des associés du projet de ce pôle « Carré de soie », que ce soit par :
- le pôle « entreprise » :

  • les 4 bureaux d’études : COGECI, ETAMINE, KATENE et PROCOBAT réunis dans le groupe QUADRIPLUS sont toutes des entreprises coopératives (Scop), qui, de par leur définition, ont pour actionnaires leurs salariés et un mode de gouvernance démocratique (le principe « un homme = une voix » prévaut lors de chaque prise de décisions importantes). Dans ce type d’entreprise, on ne dissocie pas l’économique du social et inversement !
  • une banque éthique, LA NEF, finance des projets qui ont une utilité sociale et environnementale,
  • une société coopérative d’HLM, RHONE-SAONE-HABITAT développe une compétence dans le domaine du logement social,

 

- le pôle « mouvement coopératif ». Les représentants du mouvement coopératif, l’URSCOP et la Fédération Rhône-Alpes des Scop du BTP ont, quant à elles, une activité centrée sur l’entreprise en :

  • accompagnant les entreprises coopératives existantes ou en création,
  • veillant à ce qu’elles disposent d’un environnement favorable à leur développement.

 

Un projet urbain mixte

 

Dès ses débuts en 2007, le projet a intégré dans sa réflexion un territoire de plus de 500 hectares aux différentes échelles de temps (court, moyen et long terme). Il pose les principes d’aménagement d’un quartier durable :

  • associant activités, logements, équipements privés et publics,
  • favorisant les liens entre nouvelles opérations et les secteurs d’habitat et d’activité existants.

La deuxième phase du projet soit les 85 logements sociaux que comptera le Square des Canuts, a pour vocation d’accueillir un large public dans la mesure où les appartements seront de taille très différente du T2 au T5, et destinés soit à la location, soit à l’accession. Une crèche de 40 berceaux ouvrira ses portes à l'automne 2012, destinée pour moitié aux salariés et pour moitié aux occupants des logements mais aussi aux habitants de Vaulx en Velin et Villeurbanne.


Une opération d’envergure


Au delà des 20 500 m² livrés en décembre 2011, le programme dans son entier représente une enveloppe

de 44 000 000 € HT dont :

  • 30 000 000 € dédiés au tertiaire et aux commerces,
  • 14 000 000 € aux logements.

Illustration du savoir-faire technique de ses concepteurs, Woopa se veut être un véritable laboratoire de vie et d’expérimentation, dans le prolongement du fonctionnement coopératif des entreprises à l’origine du projet. Outre son exemplarité, Woopa par sa dimension pédagogique servira aussi de référence et de modèle managérial différent : il est véritablement porteur de sens dans le contexte économique et politique actuel.