Actualités
  • Des façades capables de respirer. La sophistication de la conception des façades contribue largement aux performences hors normes de Woopa. Plus d'info...
  • Woopa produira plus d'énergie qu'il n'en consomme. Dans cet esprit, les concepteurs ont créé un éclairage à la fois performant et économe.
    Plus d'info...
Dès 2008, WOOPA a été élu Lauréat PRÉBAT (Programme de Recherche et d’Expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment), suite à l’appel à projets lancé par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes.
Dès 2008, WOOPA a été élu Lauréat PRÉBAT (Programme de Recherche et d’Expérimentations sur l’Energie dans le Bâtiment), suite à l’appel à projets lancé par l’ADEME et la Région Rhône-Alpes.

Les Architectes Rau (Amsterdam) / Soho (Lyon)

L’équipe RAU / SOHO a été lauréate en septembre 2007 lors d’un concours de niveau européen pour réaliser le premier îlot de ce nouveau territoire de la métropole lyonnaise qui, à terme, devrait accueillir 20 000 habitants et 20 000 salariés.
Basée à Amsterdam, l’équipe de Thomas Rau a développé le concept « one planet architecture » et ses projets se signalent par leurs performances environnementales exceptionnelles au sein d’une démarche intégrée.
C’est en partenariat avec le cabinet lyonnais Soho Architecture que leur projet a été constitué. Dans la répartition des tâches, les agences ont oeuvré en bonne intelligence, avec une dominante pour la conception des bureaux à Rau et une prépondérance pour la partie exécution à Soho, bilan carbone oblige. Quant aux logements c’est l’agence Soho qui a mené principalement ce projet, encore en cours à ce jour.


La vision des architectes de l’îlot dans son ensemble


La première vision du tandem Rau / Soho a été la dimension urbaine. C’est dans sa globalité, à l’échelle de l’îlot (bureaux +logements) que le projet a été élaboré car c’est bien à ce niveau que les premières intentions environnementales s’expriment.
Ont ainsi été privilégiés :

  • le travail des pleins et des vides avec la prise en compte de l’ensoleillement : jeux de hauteur et décrochés respectent les attentes; les bâtiments les plus hauts sont au Nord, les plus bas au Sud afin que le soleil entre au mieux dans l’îlot.
  • une dynamique de points de vue et de perspectives visuelles : le choix d’un îlot défragmenté permet de redonner aux passants des points de vue démultipliés et de faire rentrer la lumière naturelle de maintes façons,
  • la redistribution en partie de l’espace au sol au domaine public : une voie « mode doux » traboule au centre de l’îlot, une placette s’offre naturellement au Nord en prolongation de l’espace public au droit de l’arrêt de tramway et un retrait du bâtiment à sa pointe Ouest permet une meilleure fluidité des piétons.

La conception fait en outre la part belle à l’interaction entre bureaux et logements : sous-sols en commun pour mutualisation des rampes et accès, mutualisation des toitures pour les panneaux photovoltaïques et partage des espaces verts.


Woopa, un parti pris architectural

 

Fort d’un programme composé de deux grandes entités (bureaux d’études et promoteur social d’un côté, et banque de l’autre) la réponse fut deux corps de bâtiment aux géométries différentes positionnés en baillonette, liaisonnés par une agrafe centrale regroupant les circulations verticales. La composition de l’ensemble permet d’offrir ainsi naturellement le point d’entrée, au droit de la faille des bâtiments, tout en générant une dynamique architecturale originale. Le choix de sculpter ces volumes en libérant à chaque fois que possible de la surface au sol pour la redonner aux piétons renforce l’écriture.

 

Programme

 

Sous-sol : 6 900 m² - 2 niveaux de parking (199 places pour les bureaux, 123 pour les logements).
Rez de chaussée : 2 400 m² répartis entre commerces et tertaires.
13 600 m² sur 7 étages articulés entre :

  • 6 étages de bureaux,
  • 7ème étage : 400 m² dédiés à salles de réunion et lieux de convivialité (salle de sports, salle de détente, salle de restauration),
  • 315 m² de terrasses (140 m² au 6ème étage et 175 m² au 7ème)

 

Le bâtiment

 

L’objectif volontaire affiché fut toujours un bâtiment à énergie positive tous usages et zéro carbone. Ainsi la conception s’est faite avec pour volonté de favoriser l’usage d’énergies renouvelables et de diminuer celle d’énergies fossiles, Woopa se singularise surtout par :

  • l’utilisation, encore rare dans des immeubles de bureau, d’éléments préfabriqués en bois (certifié PEFC) plus légers que ceux en acier traditionnels et qui diminuent les ponts thermiques, en façade,
  • des fenêtres très performantes (triple vitrage sur trois façades) qui s’ouvrent pour permettre une ventilation naturelle,
  • une large place faite à la lumière naturelle par le biais de bandeaux filants et de 2 patios,
  • une dalle active assurant le rafraîchissement effectué par échange direct avec l’eau de la nappe phréatique,
  • un système d’émission de chaud et de froid novateur en France réalisé par dalle active…

Au final :

  • un éclairement abondant quelle que soit la luminosité extérieure,
  • un confort toute l’année dû à l’inertie et à la technique du rayonnement thermique,
  • un bâtiment à 10 minutes de l’ultra-centre grâce aux transports en commun (bus et tramway) au pied de l’immeuble et l’emblème de tout un nouveau quartier à l’Est de l’agglomération,
  • une référence européenne en matière de développement durable et maîtrise énergétique.